RSS Facebook Twitter
 

La réforme du collège se joue au primaire, dit François BAYROU

« La question est, en effet, dans l’enseignement primaire. Mais, vous voyez, l’autre jour, quelqu’un a dit que nous étions conservateur. Je voudrais vous dire quelque chose: je suis conservateur et même farouchement conservateur de ce qui marche et tire le pays vers le haut. Et je suis farouchement réformateur de ce qui ne marche pas et tire le pays vers le bas »

 

 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire