RSS Facebook Twitter
 

A 6 jours du second tour, 6 questions…avant de ne pas voter FN

 

J’en ai rencontré beaucoup des personnes lassées de la politique, ne croyant plus aux partis …pendant cette campagne où j’ai sillonné le département. Nombreux sont celles et ceux, déboussolés, qui me disaient, ou plutôt me faisaient comprendre (ce n’est pas toujours facile de le dire vraiment) qu’ils allaient « essayer » le FN.

Alors, à l’attention de ces Loirétains, qui ne sont pas frontistes, mais désabusés, voici 6 questions … avant de ne pas voter FN :

  • Avez-vous lu sur les tracts et professions de foi FN, des projets pour votre canton, pour le département, ou simplement des idées générales ?
  • Avez-vous rencontré, vu, ou entendu, les candidats FN qui se présentent à vos suffrages ? Et pensez-vous pouvoir faire confiance pour gérer, à quelqu’un que vous n’avez pas rencontré, que même la presse n’a pas pu interviewé avant le scrutin ?
  • En quoi Marine Le Pen dont la photo figure sur les professions de foi apporterait elle quelque chose, en tant que Présidente du FN, à votre canton ou au département du Loiret ?
  • Pensez-vous que votre vie va s’améliorer si vous vous repliez sur votre entourage proche, sur vous-même ? N’aurez-vous jamais besoin des autres, même seulement de quelques-uns, dans les prochaines étapes et évènements de votre vie ?
  • Cette insécurité que vous ressentez, est-elle objectivement étayée par des faits précis que vous avez vécus personnellement, ou est-ce un sentiment diffus, une ambiance générale, ou encore des évènements qu’on vous a rapportés ?
  • Votre vote FN serait-il un vrai choix, de conviction, de cœur et de raison, ou un vote par défaut, par déception, faute de mieux, pour essayer autre chose ?

Loin de moi l’idée de vouloir donner des leçons. Je crois d’ailleurs que poser ces questions m’a aussi permis, avec quelques amis, de réfléchir aux « bons arguments ». Stigmatiser ne sert à rien, sauf à cliver, alors qu’il faut justement éviter la construction de murs et s’ouvrir à la perception de l’autre.

J’ai compris l’inquiétude, la douleur, d’un concitoyen, d’une habitante, dans mon mandat de conseiller général (2001-2008), en me « téléportant » dans son univers, sa vie supposée, sa « condition ». De là, à lui apporter la solution, toutes les solutions …

Alors, chers lectrices et lecteurs (électeurs !), êtes-vous certains que votre vote FN va améliorer votre situation, celle de vos proches, apporter des solutions « performantes » aux maux de notre société ?

 

Yves CLEMENT, Président MoDem Loiret

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire