RSS Facebook Twitter
small_list_Article_Marielle_plateau
 

« Soutenons les mécanismes européens de stabilité et un exercice réel de la solidarité »

 

Marielle de Sarnez, directrice de la campagne de François Bayrou a appelé au soutien des « mécanismes européens de stabilité », au micro de la matinale de France Inter, lundi 20 février.

pour écouter l’interview, cliquer ici
Pour Marielle de Sarnez, le plan de rigueur imposé en Grèce, dans sa forme, n’est pas une bonne solution. « Il n’y a pas d’exercice réel de solidarité de l’Europe avec la Grèce et le plan d’austérité qu’on lui impose ne sera pas efficace », a-t-elle analysé. « Les Grecs ne pourront pas rembourser leur dette si on casse toute hypothèse de croissance chez eux », a-t-elle ajouté. L’eurodéputée a pour sa part défendu une action de plus long terme : « On aurait dû les accompagner, conduire des réformes avec eux, s’inscrire dans le temps avec eux, tout le contraire de la gestion européenne actuelle », a-t-elle pointé.

Elle a également regretté les mesures tardives d’une vraie politique de stabilité économique de l’Union européenne. « Je suis d’accord avec tous les mécanismes européens de stabilité, même si des mécanismes comme le MES (Mécanisme Européen de Stabilité) arrivent bien trop tard », a-t-elle déploré. « En comparaison, François Bayrou demande des mesures comme la règle d’or depuis 2002. Si on l’avait écouté à ce moment-là, on n’en serait pas là où on en est aujourd’hui », a-t-elle rappelé.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire