RSS Facebook Twitter
bayrou-gd-journal
 

« Nous avons choisi une démarche politique différente: celle de dire la vérité! »

François Bayrou était l’invité du Grand Journal de Canal Plus, mercredi 19 octobre.

Le leader centriste a mis dos à dos les projets du PS et de l’UMP, pointant leurs excès alors que « la vérité est qu’il faudra d’une part réduire les dépenses et d’autre part augmenter les impôts ».

« Il va falloir qu’on s’habitue à l’idée que la vie politique ne se résume pas à l’affrontement entre la droite et la gauche. Nous sommes de plus en plus nombreux à défendre un projet différent, une alternative crédible », a souligné François Bayrou.

« Nous avons pour cela choisi et appliqué une démarche politique, qui est de dire la vérité », a poursuivi le président du Mouvement Démocrate. « La majorité en place nous dit qu’on pourra redresser les finances publiques sans augmenter les impôts. Ce n’est pas vrai. La majorité de gauche nous dit qu’on pourra dépenser encore davantage, recruter des milliers de fonctionnaires et d’emplois jeunes, augmenter le budget de la culture. Cela ne se fera pas ! Manuel Valls a dénoncé avec courage les excès du projet du PS. Il faut le dire : nous devrons réduire les déficits, nous devrons augmenter les impôts, c’est la vérité et je l’assume », a-t-il détaillé avec force.

Revenant sur les raisons de cette crise, François Bayrou a pointé « la perte de notre production, qui fait qu’en France nous importons plus que nous n’exportons, qui fait que nous nous appauvrissons ». L’Europe aussi est en crise, « car le monde entier la pensait stable et que cette confiance a disparu. Dès le début, nous aurions du plaider qu’une dette d’un pays de la zone euro puisse être garantie par l’ensemble de la zone euro et accompagner les pays concernés dans la mise en place des réformes nécessaires », a analysé le député des Pyrénées-Atlantiques.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire