RSS Facebook Twitter
rochefort3
 

Chiffres de la pauvreté : « Malheureusement le pire est à venir »

« Les chiffres publiés ce matin par l’INSEE confirment une évidence pour toutes les associations sur le terrain : la pauvreté progresse et s’est aggravée au cours des dernières années », a déploré Robert Rochefort, député européen et responsable de l’Économie au sein du Shadow cabinet, mardi 30 août.

« La statistique publique ayant toujours nécessairement un peu de retard sur l’actualité on peut malheureusement affirmer que les résultats concernant les années 2010 et 2011 montreront encore une progression importante », a-t-il estimé.

« Ce sont certes une fois de plus la conséquence de la crise mais plus particulièrement de la progression du chômage et de la sortie du système d’indemnisation par Pôle Emploi pour un grand nombre de Français en fin de droit. C’est évidemment l’échec de l’engagement président annoncé à grand fracas de faire reculer la pauvreté d’un tiers au cours du quinquennat mais aussi du RSA dit « activité », système complexe et qui ne fournit pas les résultats escomptés », a analysé l’économiste.

« Tout le monde sait que les mois à venir resteront particulièrement difficiles, la conjoncture restera incertaine, risquée et très imprévisible avec des risques importants d’aggravation. Dans ce contexte l’attention aux plus pauvres est une nécessité de justice mais surtout de cohésion sociale. Les réductions budgétaires envisagées dans ce secteur devront donc être remises en question. La France doit, par ailleurs, obtenir de Bruxelles le rétablissement des fonds destinés à abonder l’aide alimentaire », a poursuivi Robert Rochefort.

« Dans le cadre de la nouvelle feuille de route concernant le Pôle emploi, les partenaires sociaux et le gouvernement devront d’urgence prévoir un allongement de la période d’indemnisation du chômage. Mais bien entendu à plus long terme, c’est par une relance de l’activité économique fondée principalement sur la reconquête des emplois de production sur tout le territoire national qu’il sera possible d’inverser durablement la courbe de la pauvreté et redonner à chacun le droit et la capacité effective à gérer par lui-même un revenu pour vivre dignement lui et sa famille », a préconisé le vice-président du Mouvement Démocrate.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire