RSS Facebook Twitter
Francois_Bayrou-congres3
 

Annonces de François Fillon : « Quand un pays est dans une telle difficulté, il faut choisir la clarté »

François Bayrou a qualifié mercredi 24 août de plan de « rustines » les mesures d’économies budgétaires annoncées par François Fillon, estimant qu’elles n’étaient pas à la hauteur de la gravité de la situation de la dette française.

« C’est un plan de rustines : on va mettre des taxes sur les sodas, augmenter les prix du tabac pour la 1000e fois, raboter ici ou là… », a réagi le président du Mouvement Démocrate.

« Un milliard d’euros », soit les efforts d’économies annoncés par M. Fillon en 2011, « c’est 0,1 pour cent du PIB, et en 2012, on est à 0,5 pour cent du PIB » avec les 11 milliards prévus, a déploré François Bayrou.

Il a jugé par ailleurs qu' »au lieu d’avoir un grand plan cohérent et ambitieux, compréhensible par tous les Français », la présentation des mesures « était faite pour que le citoyen n’y comprenne rien, même le citoyen le plus averti ».

« Quand un pays est dans une telle difficulté, il faut choisir la clarté et ne rien dissimuler sous le langage technico-administratif », a-t-il estimé.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire