RSS Facebook Twitter
sarnez4
 

« La France ne se laissera pas impressionner en Syrie ! »

Marielle de Sarnez, eurodéputée et responsable des Affaires étrangères au sein du Shadow cabinet, a dénoncé lundi 11 juillet « une tentative d’intimidation » opérée « par des nervis du régime » du président syrien Bachar al-Assad, après l’attaque de l’ambassade de France à Damas par des manifestants pro-régime.

Trois agents de l’ambassade de France ont été blessés lors de cette attaque au cours laquelle des manifestants ont brisé des vitres, accroché des drapeaux syriens sur le mur de l’ambassade et vandalisé une voiture du personnel. Ils entendaient protester contre la visite de l’ambassadeur français dans la ville rebelle de Hama (centre).

« C’est une tentative d’intimidation dont les auteurs sont des nervis du régime », a condamné la vice-présidente du MoDem. « Tout cela est fait pour nous empêcher de défendre des principes essentiels pour nous », a-t-elle fait valoir. « Bien entendu, la France ne se laissera pas impressionner. Elle est à juste titre du côté de ceux qui veulent seulement mettre fin à la dictature et à la corruption et c’est bien qu’il en soit ainsi », a-t-elle déclaré.

Pour l’eurodéputée, « il appartient à la France de prendre toutes les dispositions pour garantir la sécurité de l’ambassade et des Français séjournant en Syrie ». « Tout cela rend d’autant plus urgent une avancée de la communauté internationale pour condamner le régime syrien et renforcer les sanctions à son encontre », a-t-elle conclu.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire