RSS Facebook Twitter
 

Foxconn : enquête sur la face cachée d’Apple

 

C’est une exclusivité mondiale. Une plongée dans l’univers Foxconn. Cette entreprise de 1,4 million de salariés est le principal sous-traitant d’Apple en Chine. Des chaînes de fabrication de Foxconn sortent tous les iphone, ipad et ipod, mais aussi des millions d’équipements électroniques d’autres marques.

Ce reportage montre la face cachée du dynamisme chinois reposant en partie sur une sorte de travail forcé sans issue. C’est une autre écalairage sur l’exigence de compétitivité, la répartition des richesses, le développement « durable » et le rôle absent de l’Europe en tant que puissance continentale.

pour accéder à la vidéo en ligne, cliquez ci-dessous :

http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/foxconn-enquete-sur-la-face-cachee-d%E2%80%99apple-13-decembre-2012-4730.html

 

Foxconn : enquête sur la face cachée d’Apple

 

Un reportage réalisé par Anne Poiret (Agence Upside Télévision)

 

Pour la première fois, les équipes d’Upside télévision ont infiltré des usines, afin de dévoiler de l’intérieur, les conditions de travail des ouvriers. En suivant leur quotidien, on découvre la vie de ces salariés dédiée à la production avec une organisation draconienne du travail. Plonger dans le monde Foxconn nous permet aussi de comprendre les vagues de suicides qui ont marqué l’entreprise : jusqu’à 13 morts, en quelques mois, il y a 2 ans. Depuis, le fabriquant a installé des filets anti-suicides à toutes les fenêtres des bâtiments, des bibliothèques, ou une ligne d’appel, « la ligne de l’amour ». Foxconn a également redéployé des usines dans des régions éloignées de Chine, où les salaires sont moindres. Mais, les suicides se poursuivent chez les salariés de Foxconn, notamment ceux qui travaillent sur les lignes de production du dernier smartphone. L’iphone 5 est particulièrement difficile à fabriquer avec semble-t-il plus de pression pour les salariés. Enquêter en Chine sur Foxconn est d’une extrême complexité. Pour réaliser ce documentaire, il a fallu parvenir à éviter les contrôles de police. Afin de révéler ce « système Foxconn », nos interlocuteurs ont choisi de prendre des risques considérables, pénétrer en caméras cachées dans ces usines aussi grandes que des villes. D’autres, comme des O.N.G., des membres de la société civile n’hésitent plus à prendre publiquement la parole face à ce géant de l’industrie chinoise.
Anne Poiret a reçu le Prix Albert Londres en 2007

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire